Jean-Pierre JUB

Ancien dirigeant d’une société d’ingénierie en informatique, Jean- Pierre JUB a troqué le costume cravate contre la tenue d’aventurier dès la retraite venue. Il se justifie en disant: «J’ai repris le cours de mon destin là où je l’avais laissé le jour de mes vingt ans.» Jean-Pierre JUB dit de lui : «Je ne suis ni écrivain ni photographe, mais ça ne m’empêche ni d’écrire ni de prendre des photos.» Il le fait avec talent et il trouve son inspiration en parcourant la planète. De son expédition en 2004, il a ramené un récit «L’AFRIQUE EN DEUCHE» et une exposition photos « LES ENFANTS DU MALI. » En 2006, il sillonne l’Algérie avec son sac à dos, d’Alger à Tamanrasset, de Constantine à Oran. En 2007 et 2008, il va dans le désert mauritanien, du côté de Chinguetti, marcher sur les traces de Théodore Monod dans le Pays de la Grande Solitude. En 2009 et 2010 il rallie le Haut Atlas marocain aux Carpates roumaines. En 2011, Il entame un tour de la Méditerranée qui doit le mener de Tunis à Jérusalem, en passant par la Libye et l’Egypte. Hélas, la révolution Arabe lui barrera le passage par la Libye. En 2012 et 2013, il parcourt l’Inde en train et en autocar du Rajasthan au Cap Comorin. En 2014, il part d’Ecouen pour atteindre Téhéran: « C’est tout droit, c’est 5224 kilomètres plus loin et j’ai Nicolas Bouvier dans le rétroviseur. » Dit-il en partant.

Bibliographie :

L'Afrique en deuche

Le Jasmin et...

LES PROCHAINES DEDICACES:
Les 26 et 27 mai au Quartier-Livre à Paris (75005)
Les 7 - 8 et 9 juin au Cultura de Dijon (21)